L’arbre blanc à Montpellier, un bâtiment unique au monde

L’arbre blanc à Montpellier, un bâtiment unique au monde

Une architecture unique

« On dirait une brosse à dents. C’est assez étrange », a déclaré l’architecte japonais Sou Fujimoto. Il parlait de son premier projet en France, une tour résidentielle à usage mixte à Montpellier où, grâce à 300 jours de soleil par an, la vie en plein air fait partie du mode de vie.

Inspirée par un arbre, L’Arbre Blanc présente une façade hérissée de pergolas en porte-à-faux et de balcons pouvant atteindre près de 7,5 mètres de long.

« Lorsque nous avons compris les conditions de base de ce mode de vie », a déclaré M. Fujimoto, « nous avons compris que les terrasses extérieures sont tout simplement un must ».

La tour aux formes inhabituelles, avec 113 appartements, un restaurant, une galerie d’art et un bar sur le toit, a remporté un concours organisé par la mairie de Montpellier en 2013. Le concours a nécessité une équipe composée d’un jeune architecte et d’un autre plus expérimenté.

Notre intelligence artificielle réalise pour vous une estimation de votre bien en ligne

Un voyage à travers le monde

« Nous avons pensé qu’il serait très intéressant d’avoir une vision avec trois cultures : française, méditerranéenne et japonaise », a déclaré l’architecte Nicolas Laisné, basé à Paris. M. Laisné, ainsi que son associé de l’époque, Dimitri Roussel, et Manal Rachdi d’OXO Architectes, ont invité M. Fujimoto à faire partie de l’équipe.

« Notre choix de contacter Sou Fujimoto a été unanime », a déclaré M. Rachdi, dont le cabinet est également basé à Paris. « Nous aimons la légèreté de son architecture, et nous partageons une approche architecturale similaire ». Les trois architectes sont inspirés par la nature.

La tour de 17 étages est aujourd’hui presque identique à celle que l’équipe a conçue pendant une semaine passée terrée dans le bureau de M. Fujimoto à Tokyo après qu’il ait accepté leur invitation (M. Fujimoto a également un bureau à Paris).

« Lors d’un voyage dans le sud de la France avec ma femme, j’ai réalisé à quel point c’est un endroit merveilleux – le climat, le mode de vie, la lumière », a déclaré M. Fujimoto. « Créer un projet là-bas était donc l’un des rêves. J’étais donc très heureux quand j’ai reçu l’invitation ».

Les extérieurs conçus très intelligemment

En se concentrant sur l’espace public, les architectes ont étendu un parc paysager le long de la rivière Lez, sur le côté ouest du bâtiment. (« Il n’y a pas de clôtures », a déclaré M. Fujimoto. « Tout le monde peut se promener sur le site »). Ils ont intégré un restaurant et une galerie d’art aux niveaux inférieurs et un bar sur le toit où un espace commun privé pour les résidents permet même à ceux qui vivent dans les unités de niveau inférieur de profiter de la vue panoramique sur la ville et la mer. « C’est une extension des valeurs du lieu », a déclaré M. Fujimoto.

Les balcons personnels offrent à chaque résident de 7 et 35 mètres carrés d’espace extérieur avec vue ; les duplex ont deux balcons contigus.

Avec les stores en forme de pergola, les balcons offrent une protection pour la façade, en fournissant de l’ombre et en aidant à briser les vents.

« Le projet a inventé un nouveau concept d’architecture bioclimatique méditerranéenne », a déclaré M. Laisné. Il a ajouté que les normes bioclimatiques actuelles en Europe sont adaptées aux régions du nord. « Ils demandent de faire un bâtiment très étanche avec peu de balcons et de fenêtres. A Montpellier, les bâtiments ont besoin de grands balcons pour vivre à l’extérieur et pour protéger les façades du soleil. Et il est bon d’ouvrir les fenêtres la plupart du temps ».
Ce qui est ressorti de façon inattendue de la conception en porte-à-faux, c’est le potentiel d’une relation unique entre les résidents.

« Vous pouvez voir de nombreux balcons différents de vos voisins lorsque vous vous tenez dehors », a déclaré M. Fujimoto. « Cela recrée les sentiments de voisinage et de relation, mais en même temps il y a des distances appropriées pour permettre un espace personnel ».