Comment estimer son bien immobilier à Montpellier ?

Comment estimer son bien immobilier à Montpellier ?

Comment estimer ses biens immobiliers à Montpellier ?

Ville jeune et dynamique, Montpellier fait face à une forte hausse de sa population depuis quelques années. Attractive et toujours en expansion, elle polarise un grand nombre de jeunes ménages et primo-accédants. Dans la même mesure, elle fait grossir sa capacité de logement. Soumise à une crise de biens immobiliers, il n’est pas étonnant que ces derniers s’arrachent à prix d’or. La métropole fait construire un grand nombre d’immeubles dans le but de répondre à la demande, étudiante notamment. En effet, elle se targue de faire partie des villes étudiantes les plus agréables de France. Découvrez la valeur de vos biens sur notre site Estimer immobilier Montpellier. Ses prix oscillent entre 3100€ et 3600€ le mètre carré en moyenne. Les appartements sont globalement moins chers au m2 que les maisons.

Un marché immobilier moderne et prometteur

Ces dix dernières années, la ville a connu un rythme de construction de 15 000 logements par an. Il s’agit d’une croissance incroyable qui en dit long sur son potentiel d’attractivité. La municipalité continue de faire construire pour palier l’arrivée de milliers d’habitants annuels séduits par ses charmes. La plupart sont jeunes puisqu’on estime que 30% de la population Montpellieraine a entre 15 et 29 ans. Ce chiffre est d’ordinaire attribué à la catégorie d’âge supérieure. Cette ébullition sur le marché immobilier a engendré une augmentation des prix au mètre carré. Ils sont aujourd’hui près de 20 fois supérieurs aux prix d’il y a 25 ans.

Une forte demande

La préciosité des offres face à cette demande gargantuesque joue sur les prix et les ventes. Des biens immobiliers se soldent parfois en moins de 72h. C’est un délai incroyablement court pour des investissements si conséquents. Si un quart des revendeurs ont peur de vendre leurs biens car ils craignent que cela n’aille pas assez vite, la ville de Montpellier balaye cette angoisse en concurrençant toutes les autres sur la rapidité avec laquelle sont conclues ses transactions.

Un marché résilient

La crise de 2020 ne semble pas avoir réussi à désavantager ce marché si productif et résilient. Ses prix ont continué d’augmenter en dépit de leur chute nationale. On pourrait croire que Montpellier est dans une crise immobilière à défaut de subir la crise économique. Au contraire, elle semble tirer à son avantage ces quelques ressorts en devenant l’une des plus concurrentielles sur ce marché. Les nouveaux logements qui y fleurissent de part et d’autre sont plus modernes, plus lumineux, mieux desservis et écoresponsables, voguant sur ce que les acheteurs recherchent le plus. Découvrez sur notre site Estimer immobilier Montpellier, la valeur vénale de votre patrimoine.

Une offre diversifiée

Les nouveaux logements sont loin de faire de l’ombre aux anciens. En effet, les biens immobiliers de l’écusson, attirent toujours du monde pour leurs charmes d’antan et le cadre de vie authentique qu’ils promettent. Si elle compte pourtant presque 300 000 habitants dans une aire urbaine de 57km2, elle reste parmi les plus attractive et met en avant chacun de ses quartiers, rendant le simple fait de vivre à Montpellier séduisant et suffisant.

Les quartiers à Montpellier

La métropole de Montpellier compte sept quartiers officiels, eux-mêmes composés de petits secteurs identifiables et emblématiques. Sa couronne périurbaine réunie quant à elle une dizaine de villages. Greffés à sa périphérie, ils bénéficient tout de même des avantages d’une vie légèrement excentrée. Notre site Estimer immobilier Montpellier donne la valeur vénale de vos biens en fonction des quartiers dans lesquels ils se situent. Réalisez gratuitement votre estimation ici !

estimer immobilier Montpellier

Croix-d ’argent

Qu’il s’agisse de Pas-du-Loup, Le Masson ou Estanove, le secteur est particulièrement dynamique et diversifié. Quartier à la fois artisanal, agricole et commercial, il jouit d’une attractivité grandissante, à mesure qu’il se pare de nouveaux immeubles. Ses parcs, ses écoles primaires et élémentaires, ses grandes surfaces immobilières, son réseau de transports et sa vie de quartier typiquement résidentielle, le rendent particulièrement attractif sur le marché Montpellierain. Les prix de ses biens immobiliers vont de 2050€ pour ses appartements les moins chers à 4500€ pour ses plus belles maisons et leurs jardins.

Cévennes

Il s’agit de l’un des quartiers les plus attractifs pour les nouveaux arrivants à Montpellier. Ses prix sont moins élevés que dans le reste de la métropole mais il reste géographiquement très proche du centre. Les logements qui s’en éloignent sont quant à eux excellement bien desservis. Fort de sa richesse culturelle, il est un quartier dynamique et cosmopolite qui ravit ses habitants. Ses nombreux commerces de proximité en font un véritable village dans la ville, à la vie de quartier prenante et agréable. Les biens immobiliers dans les Cévennes sont estimés à partir de 2800€/m2, les offres les plus hautes plafonnant à 4500€/m2.

Près d’Arène

Il s’agit d’un quartier résidentiel qui séduit principalement pour cela. De plus, depuis quelques années, il s’ouvre à de nouvelles mutations. L’aménagement urbain est repensé pour favoriser la proximité de ses espaces et une mobilité plus saine : à pied ou à vélo. Pourtant fort de ces atouts, il cherche sans-cesse à les optimiser davantage en favorisant et créant de nouveaux espaces verts. Il attire principalement des couples à faibles revenus et des célibataires. Toutefois, ses airs résidentiels ont parfois pu séduire une population plus âgée. Comptez entre 3200€/m2 et 4000€/m2 en fonction des surfaces et des jardins.

Centre historique

Le célèbre Ecusson ! Quartier emblématique de la ville, le centre historique offre à ses habitants un cadre de vie authentique et proche des hauts-lieux culturels, artistiques et historiques de la ville. Ses logements vont de petits studios sous les toits, prisés par les étudiants à de grands appartements dans les immeubles haussmanniens rue Foch et place de la comédie. Les estimations immobilières donnent des prix au mètre carré autour des 4000€-4300€. Cela fait de ce secteur le deuxième plus cher de la ville après les Beaux-Arts. Quartier central, il ne peut plus s’étendre mais voit beaucoup de roulements entre propriétaires. Il s’agit souvent de parents d’étudiants pour les petits logements ou de jeunes ménages désireux de s’installer dans le centre.

Port Marianne

Autre quartier en pleine expansion, cette fois ci avec des airs résidentiels, le secteur Port-Marianne jouit d’une attractivité croissante. En effet, à mesure qu’il construit ses bâtiments tous plus modernes les uns que les autres, arrivent des ménages de primo-accédants, jeunes cadres ou encore familles plus aisées. Ses prix au mètre carré sont estimés entre 4400€/m2 et 4600€/m2 pour des surfaces relativement grandes. Il s’agit en effet d’appartements neufs ou jamais habités aux architectures étonnantes. Toutefois, Port-Marianne n’est pas fait que de béton. En effet, sillonnent entre ces immeubles de nombreux espaces verts qui ravissent les familles. S’il peut sembler peu desservi, il favorise les détenteurs de voitures et met à dispositions un excellent aménagement pour ce moyen de locomotion.

Hôpitaux-facultés

Ses prix au mètre carré plafonnent au-dessus des 3000€, voire 3800€ pour les biens avec terrain. Le quartier Hôpitaux-facultés est prisée par une population très jeune ou au contraire bien plus âgée, quand il ne s’agit pas de familles avec un ou deux enfants. Il comprend trois sous-quartiers. D’abord, Aiguelongue, proche des universités pour les étudiants. Ensuite, Malbosc, pour une population plus âgée, en quête de tranquillité. Enfin, Plan des 4 seigneurs, un secteur à la vie résidentielle idéale pour les jeunes couples avec enfants. Les biens immobiliers y trouvent toujours preneurs pour leur diversité et le cadre de vie agréable qu’ils proposent. Découvrez la valeur de votre patrimoine dans ce quartier sur notre site Estimer Immobilier Montpellier.

estimer immobilier Montpellier

Castelnau-le-Lez

La ville située à l’est de Montpellier attire de plus en plus de secundo-accédants, désireux de quitter l’hypercentre au profit d’une vie plus calme, quasi-résidentielle. Estimés entre 3500€/m2 et 4500€/m2, ses logements sont des grandes surfaces, souvent des maisons avec jardins. Même si la ville fait partie de la périphérie de Montpellier, elle est étonnamment bien desservie. En effet, pas moins de 8 arrêts de tramway y passent. Bordée par le Lez, qui lui donne son nom, la ville est pourvue de nombreux espaces verts qui attirent de nombreuses familles. S’ajoutent à ces atouts de nombreuses écoles maternelles et primaires et des collèges entre sa périphérie et celle de Montpellier.

Mosson

S’il est souvent qualifié de quartier populaire, c’est sans compter son potentiel en matière d’expansion immobilière. Et pour cause, situé en périphérie, ce secteur est propice à de nouvelles constructions. Il répond parfaitement à la hausse des demandes sur le marché immobilier et s’auréole d’une élévation de ses prix. Il attire beaucoup de nouveaux arrivants dans la ville. A plus faibles revenus, qui trouvent dans la Mosson une porte d’entrée dans la métropole. De plus, hyper relié, le quartier voit passer deux des plus grosses lignes de Tramway de la ville. La première, la plus importante, la relie au centre via les facultés et s’arrête à la Comédie, la gare ou encore le plus grand centre commercial de la ville : Odysseum. La ligne trois quant à elle, traverse les Arceaux et s’arrête également à la gare, allant même jusqu’à Pérols, pour le plus grand plaisir de ceux qui aiment l’air marin. Ses prix varient de 2700€/m2 à 3150€/m2.

Pérols

Cette petite ville située entre la métropole de Montpellier et la mer offre à ses habitants un cadre résidentiel calme, parfois aux airs de vacances. Et pour cause, bordée par la Méditerranée, elle est la parfaite ville du Sud. A la fois légère et ensoleillée, dynamique et connectée. La plupart de ses 9000 habitants sont d’ailleurs là-bas pour profiter à la fois de l’air marin et du pôle d’activité que constitue Montpellier. Les prix de son offre immobilière lors des estimations varient entre 3700€/m2 et 4300€/m2. Ils gagent de futures ventes prometteuses. De plus, reliée à la métropole par la ligne trois du tramway et de nombreux bus, la petite ville fait vite oublier qu’elle est éloignée du centre.

Juvignac

Il s’agit de la quatrième ville la plus peuplée de la métropole de Montpellier, située au nord-ouest. Desservie par la troisième ligne de tramway, elle est directement liée au centre via la Mosson et les Arceaux. Elle passe également par la Gare Saint-Roch en direction de Pérols et Lattes, ouverture sur le littoral. Ses prix au mètre carré sont estimés entre 3300€ et 3400€, ce qui en fait une des villes les plus avantageuses de l’aire urbaine Montpellieraine. Découvrez la valeur d’un bien sur notre site Estimer immobilier Montpellier.

Saint-Jean-de-Védas

Petite ville de 10 000 habitants, Saint-Jean-de-Védas attire de plus en plus de secundo-accédants, désireux de quitter un peu de l’effervescence de la métropole. Avec ses nombreux immeubles et petites maisons, l’offre immobilière concerne avant tout des jeunes en quête d’un peu plus d’espace que dans le centre. Ses prix au mètre carré sont assez bas, et donc très attractifs pour les potentiels acheteurs. Comptez entre 3200€/m2 et 4000€/m2 en fonction du type de bien.

Mauguio

Avec des prix a mètre carré de 3800€ à 4300€, Mauguio est l’une de ces petites villes périphériques qui font monter la valeur globale de la métropole. Elle s’offre des aires de quartiers résidentiels avec ses maisons emblématiques du sud de la France, orientées vers la mer. La ville fait partie du vaste ensemble de stations balnéaires reliant Palavas-les-Flots à la Grande Motte et Grau du Roi. Ainsi, forte de ce pôle d’attractivité touristique, elle attire beaucoup de parisiens désireux d’investir dans une résidence secondaire.

Lattes

Commune située au sud de Montpellier, Lattes est sur le chemin du littoral et sait se vendre grâce à cet atout. Au-delà, Lattes, comme la plupart des villes alentours, promet une vie tranquille à ses habitants. Avec ses écoles, ses marchés, ses commerces de proximité, la commune se pare de critères typiques de la vie résidentielle. C’est pourquoi ses prix immobiliers plafonnent à 4000€/m2 voire 4200€/m2 pour des biens avec surfaces extérieures.

Saint-Clément-de-Rivière

Les prix de cette petite ville de 4900 habitants, accolée à Montferrier qui en compte 3800, plafonnent étonnamment haut. C’est une aubaine pour les revendeurs. Les estimations vont de 3600€/m2 à 4500€/m2 en fonction du type de bien. Les offres avec jardin ou balcon ayant une valeur-ajoutée nettement supérieure. Qu’il s’agisse de son réseau de transport, de son centre commercial ou de sa proximité à la métropole, Saint-Clément-de-Rivière est un marché immobilier particulièrement attractif.

Jacou

Petite ville située au nord-est de Montpellier, Jacou offre à ses habitants une vie excentrée et par conséquent plus calme. Loin de jouer en sa défaveur, la tranquillité de cette ville modeste et agréable séduit pour ses airs de campagne et sa vie locale. Ses 6800 résidents profitent de ses marchés et de sa proximité avec la métropole et la ville de Clapier d’un côté, et la campagne de l’autre. La fourchette de prix immobiliers dans laquelle elle se situe est propice aux petites familles en quête de grand air. Il faut y compter entre 3600€/m2 et 3800€/m2.

estimer immobilier montpellier

Estimer immobilier Montpellier

Le marché immobilier à Montpellier connait sa plus forte attractivité depuis des années, à un moment où les grandes surfaces et autres quartiers résidentiels sont des cibles de choix pour les futurs acheteurs. Toutefois, la métropole, au-delà de ne profiter qu’aux acheteurs plus âgés de gros biens immobiliers, semble sourire à une population jeune et dynamique. Cette dernière chérie la ville de presque 300 000 habitants pour ses animations, sa vie culturelle foisonnante et l’effervescence de ses quartiers. Sans parler de son offre étudiante. La capitale de l’Hérault polarise toute une partie de la jeunesse du département et gonfle son dynamisme.

En pleine expansion, et pour quelques années encore, la métropole a vu ses prix au mètre carré monter de 200€ en moyenne rien qu’en deux ans. Sa rue la plus chère, la rue Sénégonde, propose des biens vendus à presque 7000€ le mètre carré. C’est quasiment autant que dans certains quartiers parisiens ! Siège de la plus veille faculté de médecine encore en activité du monde, d’un opéra nationalement reconnu, d’un centre historique captivant et d’espaces verts parmi les plus agréables de France, Montpellier devrait continuer à attirer des acheteurs. Découvrez la valeur de votre bien immobilier sur notre site Estimer immobilier Montpellier.