Comment vendre un bien immobilier à Montpellier sans passer par une agence ?

Comment vendre un bien immobilier à Montpellier sans passer par une agence ?

Comment vendre un bien immobilier à Montpellier sans passer par une agence ?

 

 

De plus en plus de particuliers souhaitent se passer d’agence immobilière pour vendre leurs biens. Mais comment vendre un bien sans agence immobilière et surtout sans prendre de risque ? Vendre un bien immobilier sans passer par une agence à Montpellier, demande du temps, d’être méthodique et surtout de la patience. Car réaliser une vente immobilière sans agence demande davantage d’efforts et d’implication puisque vous allez devoir réaliser l’ensemble des démarches vous-même.

Prendre contact avec un notaire

 

Il est obligatoire de faire appel à un notaire, car il est l’inévitable garant de la sécurité juridique des transactions immobilières. En effet il est le seul professionnel capable d’épauler le vendeur de A à Z.

Réaliser les diagnostics nécessaires à la vente 

 

Le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) est prérequis à la vente d’un bien. C’est une obligation légale du vendeur afin que le futur acheteur soit au courant des caractéristiques techniques du logement.

Dans le DDT il faut intégrer :

  • amiante avant vente
  • le diagnostic de performance énergétique (ou DPE, devant être effectué avant la publication de l’annonce)
  • plomb (CREP)
  • le métrage Loi Carrez
  • le diagnostic termites
  • l’état des risques et pollution (ERP)
  • l’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols (ESRIS)
  • les diagnostics électricité et gaz.

Il vous faudra également la situation financière de la copropriété s’il s’agit d’une vente en copropriété.

Fixer le prix du bien immobilier

 

En ce qui concerne le prix, il vous faudra fixer un prix qui correspond au prix du marché pour augmenter vos chances de vente. Notez que le notaire peut vous aider lors de cette étape.

Cette étape nécessitera une connaissance pointue du marché immobilier à Montpellier. Un agent immobilier connaît parfaitement son secteur et les prix qui y sont pratiqués. Lorsqu’il estime un bien il le fait en fonction d’éléments auxquels vous n’avez pas accès. Le danger de vendre son bien sans passer par une agence est de fixer un prix qui n’est pas approprié au prix du marché. Une mauvaise estimation peut faire rater une vente.

Rédiger une annonce claire et attractive

 

La rédaction de l’annonce est une étape critique, elle doit être claire, détaillée, fidèle au logement. Il ne faut surtout pas hésiter à mettre en avant certaines caractéristiques de votre bien.

Le nombre idéal de photos (intérieur et extérieur) est entre 7 et 8. Les photos représentent 80% des appels.
L’annonce doit susciter la curiosité des acquéreurs, l’envie d’en voir plus.

Si vous décidez de vendre un bien immobilier sans passer par une agence immobilière il vous faudra être aussi performant qu’un professionnel.

De plus l’implication d’un tiers de confiance dans les transactions immobilière peut rassurer les vendeurs comme les acheteurs.

Quand l’annonce est prête partagez-la sur le Bon Coin, PAP ou encore le journal local.

Notre intelligence artificielle réalise pour vous une estimation de votre bien en ligne

Gérer les appels des acquéreurs et fixer des rendez-vous

 

Les visites se préparent en amont. Votre maison doit être bien rangée, propre et aérée.

Les acheteurs doivent pouvoir se projeter immédiatement dans votre bien.

Idéalement il faudrait organiser les visites lorsqu’il fait beau.

Lors de la visite il faut être présent sans être envahissant.

Rédiger un compromis de vente

Celui-ci engage conjointement le vendeur et l’acquéreur jusqu’à ce que la vente soit signée chez le notaire 3 mois plus tard.

Il comprend :

  • L’identité du vendeur et de l’acheteur ;
  • La description du bien immobilier (vendu loué ou vide, superficie, diagnostic, etc) ;
  • Son prix à régler le jour de la signature de l’acte de vente ;
  • La date prévue pour la vente (date-butoir de levée d’option)
  • Indemnité d’immobilisation ;
  • Frais annexes : frais de notaire, droit de mutation ;
  • Plan de financement ;
  • Conditions suspensives ;
  • Annexes : dossier de diagnostic technique et les documents relatifs à la copropriété le cas échéant ;
  • La signature des deux parties.

Rappel : Les acquéreurs ont un délai de rétractation de 10 jours à compter du lendemain de la 1èreprésentation de la lettre qui notifie l’acte.

Signature de l’acte de vente chez le notaire

Il s’agit de l’ultime rendez-vous chez le notaire, c’est le moment de la remise des clés du logement en échange du règlement. La vente est actée une fois la signature de l’acte authentique par les 2 parties et le notaire.

 

 

Retrouvez aussi notre article :

  • Comment faire pour vendre sa maison ou son appartement à Montpellier : ici

Leave Comment